LE FOS.COM

Historique du FOS

Le Français Instrumental

Né hors de l'Hexagone, le français instrumental fait ses premiers pas en Amérique latine. Au niveau historique, il fait sa parution dans les années soixante-dix au moment où le français scientifique et technique a le vent en poupe en France. L'idée principale de ce type de français consiste à considérer le français comme " instrument " visant à faciliter la compréhension des textes spécialisés pour les doctorants et des universitaires. D'où l'appellation "Le Français instrumental" qui commence à s'affirmer de plus en plus à travers la création du Centre Scientifique et Technique à Mexico. De même, un des séminaires des enseignants américo-latins du français a été consacré à discuter le français instrumental organisés par les SEDIFRALE (Sesiones para Docents e Investigadores de Fèrances Lengua extranjera).

Au niveau méthodologique, le français instrumental accorde une importance particulière à développer la capacité de lecture chez les apprenants. Pour ce faire, l'enseignant s'intéresse à analyser les différentes unités textuelles: unités morpho-syntaxiques, indices discursifs, indices iconographiques, idées de textes, etc. Il doit également prendre en compte les données individuelles de chaque apprenant: sa personnalité du lecteur, son idéologie et ses connaissances préalables conditionnent en grande partie la compréhension des textes spécialisés. L'enseignant s'attache, au cours de la formation, à développer chez ses apprenants leurs compétences de lecture à savoir: la compétence thématique, la compétence discursive, la compétence textuelle, la compétence linguistique et la compétence stratégique.

Avant la formation, l'enseignant doit sélectionner des textes à travailler avec ses apprenants. La sélection prend en considération leur niveau en langue cible (le français) et leurs connaissances préablables des sujets des textes choisis. Selon la méthodologie du français instrumental, il est récommandé de commencer avec des textes dont les données peuvent faciliter la compréhension: des tabeaux, des sondages, des illustrations, etc. A partir de ces données, les apprenants peuvent formuler des hypothèses qui seront confirmées ou infirmées lors de la lecture. Dans certaines expériences didactiques du français instrumental, on enseigne, lors du premier semestre, des textes qui suscitent l'intérêt des apprenants issus de plusieurs spécialité. Ensuite, en deuxième semestre, l'enseignant travaille des textes spécialisés à l'attention des apprenants qui se regroupent en petits groupes.

Quant à la méthode d'aborder un texte spécialisé, il y a plusieurs approches de lecture: la lecture globale, la lecture sélective, la lecture intégrale et la lecture critique. C'est à l'enseignant d'adopter l'approche de lecture qui s'accode avec les besoins de ses apprenants. Reste à souligner que certains didacticiens ont critiqué cette importance donnée par le français instrumental à la lecture. Or, les publics spécialisés pourraient avoir besoin de développer leur compréhension et leur expression orales dans des domaines donnés. C'est le cas, par exemple, des guides touristiques ou des réceptionnistes qui manifestent leur besoin de savoir communiquer avec des touristes francophones. Or, le français instrumental s'intéresse à travailler le contenu sans analyser les besoins des apprenants.

Pour plus d'informations sur le français instrumental, vous pouvez lire les ouvrages suivants:

- Denis Lehmann, Objectifs spécifiques en langues étrangère, Hachette, Paris, 1993.

- G .Alvarez,   La notion du français instrumental, texte non publié, en introduction au Séminaire des Départements de français du Monde Arabe, AUPELF, 1977.

- Moirand Sophie, Les textes aussi sont des images , Doc de Linguistique Appliquée et de Méthodologie de l'enseignant du FLE, Sorbonne, Paris III, 1978.

- Moirand Sophie, Situation d'écrit , Clé Internationale, Paris, 1979.

- Maria José R. Faria Coracin, " Cursus universitaire de formation au français spécialisé, Brésil : des expériences non conventionnelles ", in Publics spécifiques et communications spécialisées, Hachette, Paris, 1990, p151.

L'étape suivante du FOS

 

   
 
 
Bienvenue au site LE FOS.COM, spécialiste en didactique du FOS, conçu par Hani Qotb, docteur en sciences du langage, Université de Montpellier III