LE FOS.COM

Historique du FOS

 

Le Français Fonctionnel

En 1974, on assiste à la naissance du français fonctionnel. Sur le plan économique, le monde est touché de plein fouet par le choc pétrolier qui avait des répercussions négatives sur la diffusion du français à l'étranger notamment dans les pays non francophones. De sa part, la France a diminué le budget consacré à la diffusion du français à l'étranger. Beaucoup de pays ont décidé de réduire les heures d'apprentissage des langues étrangères au sein de leurs établissements scolaires. Ce recul est marqué même les anciennes colonies françaises en Afrique considérées comme le pied-carré du français à l'étranger.

Face à cette situation, le Ministère des Affaires étrangères a pris des mesures visant à relancer le français sur la scène internationale. Ces mesures consistent à chercher de nouveaux publics sans se contenter de publics traditionnels aux départements littéraires. La langue de Molière peut intéresser non seulement des littéraires mais aussi des scientifiques, des techniciens, des juristes, des médecins, etc. Cette volonté d'affirmer la présence du français a mené à favoriser le français fonctionnel au niveau mondial. Or, plusieurs mesures ont été prises dans ce contexte, on en cite à titre d'exemple:

- Le français fonctionnel figure désormais dans le Bulletin Officiel pour des postes d'enseignants à l'étranger.

- La création des centres d'études et de documentation scientifique et technique (CEDST) comme à Khartoum et à Mexico.

- En 1976, le gouvernement français met en place un programme intitulé "Formation des boursiers prioritaires" qui concerne neuf pays non francophones ayant des relations stratégiques avec la France.

c'est à Louis Porcher que revient le mérite de lancer le terme du français fonctionnel pour la première fois dans son fameux article " Monsieur Thibaut et le bec Bunsen ". Dans cet article, il opte pour un enseignement fonctionnel du français en proposant une définition du français fonctionnel: " La meilleure définition du français fonctionnel nous paraît être celle d'un français qui sert à quelque chose par rapport à l'élève ". A propos de fondements méthodologiques du français fonctionnel, ils sont marqués par des rejets de certaines caractéristiques du français scientifique et technique: refus des cursus longs, méthodes lourdes, comptage lexical, universalisme des méthodes et documents fabriqués.

Dans ce contexte, des modèles du fançais fonctionnel ont été élaborés en vue de mieux connaître sa méthodologie. Par exemple, le modèle proposé par D.Lehmann met l'accent sur trois aspects à prendre en compte: les besoins des apprenants, les situations de communication prévues et l'analyse des actes de parole. De son côté, S. Moirand a élaboré un modèle similaire en ajoutant un quatrième aspect concernant l'analyse du discours. En 1981, R.Porquier et D. Lehmann ont proposé un modèle circulaire qui met l'apprentissage au centre de son intérêt. Autour de l'apprentissage, on trouve quatre éléments principaux: la description des participants, les situations de communication, la mise en forme pédagogique et l'analyse du discours authentique. Certes, le français fonctionnel n'échappe pas aux critiques de certains didacticiens qui lui reprochent par exemple la linéarité de son processus (analyse de besoins, détermination des situations de communication, etc.). Mais, il constitue sans doute un tournant important dans le développement du FOS dans la mesure où son point de départ non pas le contenu à enseigner mais plutôt les besoins des apprenants.

Pour plus d'informations sur le français fonctionnel, vous pouvez lire:

- Besse, H et Galisson R. , Polémique en didactique , CLE International ( Coll. DLE), Paris, 1980.

- Denis Lehmann, Objectifs spécifiques en langue étrangère, Hachette, Paris, 1993.

- Jean-Claude et Denis Lehmann, Publics spécifiques et communications spécialisée , Hachette, Paris, 1990.

- L.Porcher. " Monsieur Thibaut et le bec Bunsen " , Etudes de linguistique appliquée 23, 1976.

- Les cahiers de l'ASDIFLE, Y a-t-il un français sans objectifs spécifiques ?, actes des 29 ème et 30 ème Rencontres, Paris, mars 2002 et Grenoble octobre 2002.

- S. Moirand,  Une démarche fonctionnelle, linguae nuova didattica IX n° 4, 1980.

- Vigner, Didactique fonctionnelle du français , Hachette ( coll. F) , 1980.

L'étape suivante du FOS

 

   
 
 
Bienvenue au site LE FOS.COM, spécialiste en didactique du FOS, conçu par Hani Qotb, docteur en sciences du langage, Université de Montpellier III